Aller directement au contenu

Femme d’avenir : regard de Attou Mamat

Être femme, aujourd’hui et demain

Date de publication :

Auteur路e :

Bandeau :Photo : © Alexandre Cossette

À 24 ans, Attou Mamat est la cheffe de l’opposition officielle de la 74e législature du Parlement jeunesse du Québec, une simulation parlementaire et journalistique non partisane pour les jeunes de 18 à 25 ans. Chaque année, depuis 2018, elle siège à l’Assemblée nationale pour débattre d’enjeux contemporains avec une centaine de jeunes de partout au Québec. Juriste de formation, Attou est diplômée de l’Université McGill avec un baccalauréat en droit civil, un Juris Doctor et une mineure en études de genre, de sexualité, de féminisme et de justice sociale. Elle poursuit actuellement son parcours à l’École du Barreau du Québec. Dans ses temps libres, elle s’adonne à la poésie et à la musique. Une plume à la main, une guitare sur les genoux ou un violon à l’épaule, Attou travaille à créer des espaces de réflexion et de guérison à travers la performance artistique. Collaboratrice à notre rubrique Perspective jeunesse d’octobre, elle répond aujourd’hui à notre question : « Qu’est-ce que c’est, être une femme aujourd’hui? Et demain? »

C’est tout un défi de définir ce qu’est une femme, aujourd’hui. Les femmes sont plurielles. Nous avons mille et un visages, mille et une façons d’habiter nos corps, mille et une aspirations. Nous ne partageons pas toutes les mêmes vécus, valeurs et idéologies.

Les femmes, dans leur ensemble, sont plurielles, oui, mais chacune d’entre nous incarne une pluralité qui lui est propre. Nous portons chacune une infinité de chapeaux dans nos vies professionnelle et personnelle.

Mon souhait est qu’une femme, demain, soit un élément rassembleur qui solidifie les liens qui nous unissent, malgré nos situations distinctes. J’ose espérer que chacune d’entre nous ait la liberté d’être pleinement elle-même, à la fois à son propre bénéfice et à celui de toutes celles et de tous ceux qui l’entourent. Je le vois dans notre avenir, ce monde où « femme » rime avec « solidarité » et « liberté ». J’en vois déjà l’aube dans notre présent.

Bannière 50e anniversaire CSF