Aller directement au contenu

L’égalité vue par Frannie Holder

Je suis féministe par respect envers toutes les femmes d’hier et d’aujourd’hui qui ont lutté pour que je jouisse de droits qu’elles-mêmes n’ont pas connus.

Date de publication :

Auteur路e :

Bandeau :Photo : © Jocelyn Michel

Compositrice, chanteuse et multi-instrumentiste originaire de Montréal, Frannie Holder est membre des groupes pop hip-hop Random Recipe et électro-folk Dear Criminals. Artiste ultrapolyvalente, elle amorcesa carrière musicale en 2007. Axé sur la performance en direct, Random Recipe est rapidement amené à jouer à linternational. Parallèlement, son groupe Dear Criminals sinscrit dans une démarche de création multidisciplinaire et cumule les collaborations avec le milieu théâtral, la danse contemporaine, lopéra, les arts numériques et le cinéma. La musique composée pour le long-métrage Nelly a dailleurs valu au groupe lIris de la meilleure musique originale au Gala Québec Cinéma en 2017. Frannie Holder a aussi assuré en 2018 la conception musicale de la pièce de théâtre La déesse des mouches à feu au Théâtre de QuatSous, de l’autrice Geneviève Pettersen. Elle a également travaillé sur le spectacle de danse contemporaine La poursuite du cyclone du chorégraphe Kevin Jean, présenté à Paris en février 2019, et elle a composé la musique de la troisième saison de la série Trop diffusée sur ICI TOU.TV. Une talentueuse artiste multidisciplinaire, on vous le dit!

La femme à qui vous devez tout? Pour quelles raisons?

Aussi clichée soit-elle, ma réponse demeure ma maman. Je suis née dans un parc à roulottes bien modeste, mais j’ai grandi en croyant à tous les possibles. J’ai grandi avec un regard qui célèbre les choses. J’ai grandi en célébrant la saine folie. J’ai grandi dans l’amour. J’ai grandi en ayant le droit d’aimer follement. Même une femme. Je n’ai grandi qu’avec des femmes. J’ai grandi en nous sachant fortes. J’ai grandi et j’ai quitté le nid. Et maintenant que je réalise de quoi le monde est réellement composé, je reconnais toute la force de ma maman qui a su créer, lors de ces premières années de vie précieuses, une bulle grandiose nous préservant de la Laideur. Je lui dois donc tout le regard bienveillant et heureux que je pose sur les choses, les Autres, l’Amour et la Vie.

Quel film, livre ou série à saveur féministe vous a particulièrement touchée?

J’adore les mots, mais j’admire les œuvres qui réussissent à raconter à travers un langage plus abstrait. L’entêtée, une toile de l’artiste visuelle montréalaise Sandra St-Hilaire, qui trône fièrement dans mon salon depuis le début de la pandémie, me bouleverse toujours autant qu’à ma première heure du confinement passée à l’observer. La démarche de cette artiste est profondément féministe, crue, vibrante, passionnée, absurde, sensuelle, puissante et pertinente. 

Parlez-nous d’un moment clé dans votre vie personnelle, dans votre carrière, où vous avez pris conscience que l’égalité n’était pas réellement atteinte

Dans ma vie personnelle

À 12 ans, quand j’ai réalisé que toutes les filles, et seulement les filles, plaçaient des clefs entre les doigts de leurs poings serrés lorsqu’elles marchaient seules le soir. À ce moment, j’ai compris qu’on n’enseignait pas cette peur aux garçons. 

Dans ma vie professionnelle

Après 12 ans de carrière en musique, j’ai dû m’obstiner 10 minutes pendant une entrevue avec un journaliste important du Devoir, qui ne croyait pas que je participais à l’écriture, à la composition et à la production des chansons de mon groupe de musique. La femme reste « la chanteuse » dans l’imaginaire des gens… Même chez les journalistes culturels pour qui c’est le métier de faire un peu de recherche…

Je suis féministe parce que…

Je suis féministe par respect envers toutes les femmes d’hier et d’aujourd’hui qui ont lutté pour que je jouisse de droits qu’elles-mêmes n’ont pas connus. Je suis féministe par respect envers toutes les femmes d’aujourd’hui et de demain qui méritent encore mieux que ce que je connaîtrai de mon vivant.

Si vous étiez un homme, ça changerait quoi dans votre vie?

Je ne connaîtrais pas la plus belle des poésies qu’est l’Amour entre deux femmes.