Aller directement au contenu

L’égalité vue par Noémie de Lattre

Le sexisme (comme le racisme, d’ailleurs) tue tous les jours. Le féminisme, lui, n’a jamais tué personne.

Date de publication :

Auteur路e :

Bandeau :Photo : © LadydeNantes – Ben Lachenal

Noémie de Lattre est autrice, actrice et metteuse en scène. Véritable artiste tout terrain, elle a fait ses premiers pas de comédienne à l’âge de 12 ans. Touche à tout, elle est partout : un pied sur les planches, l’autre à la radio, à la télé, au cinéma ou sur le Web. Jamais rassasiée, elle écrit des sketchs, des chroniques, des essais, des séries, des courts métrages et des pièces de théâtre. Avec un constat : il n’est pas facile d’être une femme dans un monde patriarcal. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussée à se donner une mission : nous éclairer sur le sexisme. Car oui, Noémie de Lattre est féministe. Et elle ne se gêne pas pour le crier haut et fort. Elle qui pensait qu’être féministe, c’était être aigrie et velue. Elle qui porte des décolletés permettant aux regards de plonger au creux de ses seins refaits. Elle qui se dandine sur ses hauts talons. Elle est féministe et on a envie de la suivre et de s’émanciper à ses côtés. Noémie de Lattre sait raconter avec humour et originalité le monde qui nous entoure. Et on en redemande. Parce que le féminisme n’a jamais tué personne. – Lola Burgade

Logo de la Gazette des femmes

Trois mots qui décrivent pour vous le féminisme?

Humanisme, égalitarisme, antisexisme

L’égalité entre les femmes et les hommes sera atteinte quand…

Une femme incompétente sera nommée à un poste de pouvoir, comme le disait Françoise Giroud il y a plus de 30 ans. Je pense que l’égalité sera atteinte quand nous cesserons de considérer que l’homme est l’humain par défaut et la femme un être atypique. C’est-à-dire quand le monde entier (médical, professionnel, automobile, urbain, familial, sexuel…) sera conçu autant pour les femmes que pour les hommes, ce qui est très loin d’être le cas.

Quelle serait la recette pour concilier vie personnelle, famille et travail?

J’entends dans votre question « >pour les femmes< >», bien que ce ne soit pas écrit, car on ne la pose qu’à elles. Il n’y a qu’elles qui sont censées, à la fin de leur journée de travail (mal) rémunéré, accomplir une deuxième journée de travail non rémunéré (et même pas reconnu), avant de se transformer en épouse de rêve, épilée, au corps parfait et aux sous-vêtements coordonnés!

Quel film, quel livre ou quelle série à saveur féministe vous a particulièrement touchée?

L’un des livres qui m’ont le plus fait avancer est Calibanet la sorcière de Silvia Federici. J’en ai ensuite trouvé un formidable écho dans l’ouvrage Sorcières : la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet.

Quand j’entends […], les veines me sortent du cou!

J’ai souvent envie de taper les gens qui me demandent si je n’ai pas mieux à faire que d’être féministe. Et je suis aussi pas mal énervée contre celleux qui me disent qu’iels ne le sont pas. Parce que si on n’est pas féministe, alors cela signifie qu’on est sexiste : il n’y a pas de demi-mesure. Si on n’est pas contre le racisme, on est raciste, point. Or le sexisme (comme le racisme, d’ailleurs) tue tous les jours. Le féminisme, lui, n’a jamais tué personne.