Aller directement au contenu

Cinq questions sur l’égalité à Mélissa Bédard

L’égalité selon Mélissa Bédard, en 5 réponses!

Date de publication :

Auteur路e :

Bandeau :Photo : © Jean Blais

Mélissa Bédard est née en Haïti. Révélée lors de l’édition 2012 de Star Académie, elle enregistre par la suite deux albums, Mélissa Bédard (2013) et S’aimer (2014), dont certaines chansons s’illustrent à la radio. Parallèlement à sa tournée solo, elle se joint à plusieurs spectacles collectifs. Jean-Pierre Ferland la remarque et la recrute alors comme choriste dans sa propre tournée. À l’été 2018, Véronique Cloutier l’invite à participer au numéro sur l’histoire de la musique au féminin au Gala ComediHa! Elle collabore ensuite à l’album de Jean-Pierre Ferland Toutes les femmes de ma vie, et à la nouvelle tournée qui s’ensuit. Après Ma liste de Noël (2016), elle lance en octobre 2019 son quatrième album, Fleur de verre. Mélissa Bédard fait ses débuts comme comédienne en 2019 dans le rôle de Fabiola dans la série M’entends-tu?, présentée à Télé-Québec. Elle sera sélectionnée pour ce rôle au Gala des prix Gémeaux 2019 dans la catégorie « Meilleur rôle féminin – Comédie » et obtiendra le prix Espoir de l’année au Gala des Zapettes d’or d’ARTV. Persévérante, battante et pionnière à sa manière, elle se livre à la Gazette… avec la spontanéité qu’on lui connaît!

Logo de la Gazette des femmes

Quelle personnalité féministe vous inspire le plus?

Marieme Ndiaye.

J’aime beaucoup Mariloup Wolfe. C’est une femme qui défonce les barrières, qui n’a pas peur du jugement. Même si on travaille dans un milieu qui n’est plus uniquement masculin, on a encore du chemin à faire pour que les filles y prennent plus de place. Je trouve que Mariloup  Wolfe est une femme qui fonce, malgré que les portes soient plus souvent fermées qu’ouvertes.

Trois mots qui décrivent pour vous le féminisme?

Égalité, force, persévérance.

Quel film, livre ou série à saveur féministe vous a particulièrement touchée?

Le film Les Figures de l’ombre. C’est l’histoire de femmes scientifiques afro-américaines qui ont travaillé pour la NASA. Des figures méconnues… qui ont été oubliées. Autant ce film m’a choquée, autant il m’a rendue fière. Et la série M’entends-tu?. La préoccupation initiale des personnes qui l’ont écrite n’était pas nécessairement féministe, mais ça donne une série représentative de la société, où on voit se développer une très grande solidarité entre les femmes.

On vous a cloué le bec avec un commentaire sexiste. Vous avez la chance de répliquer, vous dites quoi?

J’ai vécu beaucoup de racisme… mais à un commentaire sexiste, je répondrais sans hésiter : « C’est pas parce que j’ai pas de zizi que je suis pas capable de faire pipi debout! T’essaieras d’accoucher pour voir! » (Rires.) Qu’est-ce que tu veux répondre à ce genre de paroles, sinon que les femmes sont aussi capables de tout faire que n’importe qui. Peu importe le sexe, on travaille et on vit toutes et tous de la même façon.

Nommez une valeur égalitaire qu’il faut à tout prix transmettre aux générations futures.

La persévérance. Qu’importe notre condition, il ne faut jamais lâcher. Je n’ai jamais lâché malgré les difficultés, les commentaires, ma taille, etc. C’est une valeur que je transmets tous les jours à mes enfants, parce que ça se décourage vite, un enfant… Et le respect, bien sûr. Et aussi la fierté. La fierté d’être une fille, d’être un gars, d’être ce que toi, tu veux être…